Archives des communiqués du PS

Archives des communiqués du PS

Voeux au monde de l’enseignement et de la recherche : encore un exercice d’illusionnisme

Par Bruno Julliard, Secrétaire national à l’éducation,
et Bertrand Monthubert, Secrétaire national à l’enseignement supérieur et à la recherche

Pour ses voeux au monde de l’enseignement et de la recherche, Nicolas Sarkozy vient de se livrer à un édifiant exercice de style. Abandonnant pour une fois le ton méprisant et insultant avec lequel il s’adresse d’habitude au monde de l’enseignement et de la recherche, il se proclame aujourd’hui le meilleur défenseur de la science et de la diffusion du savoir. Cette volte-face l’amène, fidèle à une tactique bien éprouvée, à s’approprier les valeurs de ses adversaires et à énoncer des objectifs largement partagés. Mais elle ne doit pas faire illusion.

On ne juge pas un Président de la République à l’aune de son discours, mais de ses actes. Or, une fois encore, l’écart est stupéfiant entre les déclarations d’intention et les faits.
(suite…)

Les dérives verbales ne cachent pas l’échec de Fadela Amara

Par  Marianne Louis, Secrétaire nationale à la politique de la ville du Parti socialiste

Dans un entretien dans un quotidien régional, la Secrétaire d’Etat à la Politique de la Ville a une fois encore commis une dérive langagière.

Coutumière du fait, Fadela Amara s’inspire de la rhétorique sarkozyste. Elle tente de masquer par des formules fracassantes l’échec de la politique gouvernementale en banlieue. Le dernier rapport de l’observatoire des zones urbaines sensibles est en effet sans ambiguïté sur la dégradation de la situation.

Le gouvernement auquel appartient Fadela Amara est bien le premier responsable de la montée de l’insécurité dans les quartiers. 2632 postes de policiers vont être supprimés en 2010. Les UTEQ, la police des quartiers sensibles, voient leurs effectifs fondre.

Face à la situation qui ne cesse de se dégrader, les socialistes rappellent leurs priorités pour les zones urbaines sensibles :

(suite…)

Démocratisation de l’enseignement supérieur : parlons des vrais problèmes pour donner les bonnes réponses

Tribune de Benoît Hamon, Porte parole du parti socialiste,
Bertrand Monthubert, Secrétaire national à l’enseignement supérieur et à la recherche.

Depuis plusieurs jours, une polémique surjouée par Valérie Pécresse l’oppose à la Conférence des Grandes Ecoles au sujet de l’accueil des élèves boursiers. Ce débat délibérément mal posé cache les véritables enjeux de la démocratisation de ces écoles, mais plus généralement des filières longues et prestigieuses de l’enseignement supérieur.

Evidemment, l’affirmation par la CGE que l’ouverture des grandes écoles à plus de boursiers entraînerait une baisse de niveau est lamentable : c’est à la fois une absurdité pédagogique et le signe qu’il faut encore faire violence à des conservatismes archaïques dans notre société. Mais ne soyons pas dupes : la proposition de Valérie Pécresse de fixer un objectif de 30% d’étudiants boursiers dans ces écoles n’est qu’un trompe-l’œil.
Fidèle à la politique du chiffre que le gouvernement met en œuvre dans tous les domaines, la Ministre met en avant un indicateur partiel et partial qu’elle peut manipuler à sa guise. Elle a par exemple annoncé récemment que le taux de boursiers en classes préparatoires avait fait un bond de 23% à 30%. Certes, mais les boursiers les plus modestes – touchant une bourse d’échelon 4 à 6 – y sont toujours aussi faiblement représentés. Ce sont les boursiers d’échelon 0 – simplement exonérés des frais d’inscription – qui ont vu leur nombre augmenter. L’incidence sur la composition sociale des effectifs de ces établissements a donc été minime.
(suite…)

Délocalisation annoncée de la Clio : où sont les contreparties soi-disant fixées par le Gouvernement ?

Par Guillaume Bachelay, Secrétaire national à l’industrie, aux entreprises et aux nouvelles technologies

L’annonce de la possible délocalisation de la fabrication de la nouvelle Clio en Turquie illustre la profondeur de la crise industrielle en France et du retour des agissements anti-économiques et anti-sociaux d’avant la crise.

C’est aussi un nouvel exemple de l’inefficacité de la politique gouvernementale malgré les moulinets du ministre de l’Industrie dans les médias. (suite…)

La Guyane et la Martinique votent non au référendum pour plus d’autonomie

Par Axel Urgin, Secrétaire national à l’Outremer

A une très nette majorité, les électeurs de Guyane et de Martinique ont rejeté la proposition qui leur était faite que leurs collectivités soient dotées d’un nouveau cadre statutaire régi par l’article 74 de la Constitution.

Initiateur, par la loi d’orientation du 13 décembre 2000, du droit pour chaque collectivité d’outremer à une évolution différenciée au sein de la République, dès lors que les populations intéressées – préalablement consultées par référendum – y auraient librement consenti, le Parti socialiste prend acte de ces résultats (suite…)

Position du Parti socialiste transmise à la mission parlementaire d’information sur le port du voile intégral

1) Le parti socialiste condamne avec fermeté le port du voile intégral, pratique incompatible avec les valeurs de la République

Le parti socialiste condamne résolument la pratique du port du voile intégral sur le territoire national.

Cette pratique fondamentaliste est une négation de l’émancipation et de la liberté des femmes, valeurs essentielles de la République et manifeste le refus du principe d’égalité entre les hommes et les femmes édicté par le préambule de la Constitution de 1946. Même si cette pratique est minoritaire, elle doit être fermement condamnée.

Plus globalement, comme l’ont y compris déclaré eux même devant la Mission les représentants du Conseil français du culte musulman, le port du voile intégral représente une auto-exclusion de la vie de la Cité. Il s’oppose par essence à l’idée d’une République formée de citoyens égaux sans distinction d’origine, de sexe ou de religion, la citoyenneté supposant une participation à la vie de la cité incompatible avec le refus d’entrer en contact avec les autres membres de la société sur une base assurant la réciprocité donc l’égalité.

Même à supposer que, dans quelques cas, le port du voile intégral relèverait de choix individuels non directement contraints, il nous apparaît – dans ses fondements comme dans ses manifestations – comme une négation absolue des valeurs de la République.
En conséquence, cette pratique doit être combattue, et empêchée partout où, à raison des lieux ou des circonstances, cela sera possible dans le respect du cadre constitutionnel auquel nous sommes attachés.

2) Le Parti socialiste préconise une action publique contre le port du voile intégral respectueuse de notre Etat de droit et qui mobilise de façon résolue les principes et les moyens de la République

(suite…)

Les voeux de Nicolas Sarkozy au monde la culture: encore un exercice d’autosatisfaction présidentielle

par Sylvie Robert, Secrétaire nationale à la culture

À en croire Nicolas Sarkozy lors de la présentation de ses vœux au monde de la culture, tout irait pour le mieux dans le meilleur des mondes de la Culture.

Mais rien ne justifie les satisfecits du président de la République. L’éducation artistique? Elle est de fait à l’abandon, faute de moyens et de volonté au ministère  de l’Education.

  • L’action culturelle extérieure de la France ? Elle est en berne, les crédits connaissent des baisses astronomiques, la réforme en cours est critiquée de toutes parts.
  • Le Grand Paris ? Les élus locaux et les architectes ont été mis à l’écart au profit d’une démarche technocratique et recentralisatrice. (suite…)

Le Parti socialiste soutient l’appel du Collectif pour la suppression du ministère de l’identité nationale

Le Parti Socialiste soutient l’appel lancé le 4 décembre dernier par une vingtaine de chercheurs pour la suppression du ministère de l’identité nationale.
La création de ce ministère relève d’une approche qui enferme l’identité nationale dans des critères d’appartenance et donc d’exclusion.

Le débat lancé à la hâte et mis en scène par le gouvernement pour tenter de faire oublier ses échecs ne fait qu’amplifier encore le risque d’enfermement identitaire vers lequel la droite et Nicolas Sarkozy nous entraînent. (suite…)

Face aux difficultés des commerçants indépendants : il est urgent de supprimer les soldes flottants

Par Guillaume Bachelay, Secrétaire national à l’industrie, aux entreprises et aux nouvelles technologies et Alain Vidalies, Secrétaire national au travail et à l’emploi

La période des soldes s’est ouverte hier.

La multiplication des périodes de soldes risque, au-delà de la crise de la consommation, de créer de vraies difficultés pour les petits commerçants.

Les soldes d’hiver et d’été doivent rester les seuls moments pour les commerçants de renouveler leur stock en les vendant à prix bradé, voire à perte. Or, le gouvernement a ajouté aux périodes de soldes la possibilité de soldes flottants, deux fois une semaine dans l’année. (suite…)

14ème anniversaire de la disparition de François Mitterrand

Vendredi 8 janvier, à l’occasion du 14ème anniversaire de la disparition de François Mitterrand, Martine Aubry, Première secrétaire du Parti socialiste, déposera à 10 heures une gerbe au pied de la statue de l’ancien Président de la République à Lille, en compagnie de Pierre Mauroy, ancien Premier ministre.
(suite…)